Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

LexiqueBiographies de personnages célèbres
Extraits de textesBibliographie
 
 

Accords d'Evian : signés le 18 mars 1962, les accords d'Evian mettent un terme à la guerre d'Algérie. Ils sont l'aboutissement de négociations très difficiles, entamées en mai 1961 par les représentants du gouvernement français (conduits par le ministre pour les Affaires algériennes Louis Joxe) et ceux du Gouvernement provisoire de la République algérienne (conduits par Belkacem Krim, maquisard du FLN devenu ministre des Affaires étrangères du GPRA). Pour faciliter le début des négociations, de Gaulle proclame un cessez-le-feu unilatéral, fait libérer 6 000 prisonniers FLN et améliore les conditions de détention du leader algérien Ben Bella. Les négociations seront suspendues à plusieurs reprises pour cause de désaccords sur certains points, notamment la souveraineté algérienne sur le Sahara. La signature des accords d'Evian, le 18 mars 1962, est suivie de l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu le 19 mars 1962. Le 8 avril, par référendum, 90% des Français approuvent les accords d'Evian. Le 3 juillet, à la suite d'un second référendum organisé le 1er juillet, les Algériens proclament leur indépendance. Des centaines de milliers de pieds-noirs doivent quitter l'Algérie, tandis que des milliers de harkis qui ne peuvent gagner la France sont exécutés par leurs compatriotes.

Retour
 

Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés