Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

LexiqueBiographies de personnages célèbres
Extraits de textesBibliographie
 
 

Défaite de Dien Bien Phu : Les troupes françaises entrent dans Dien Bien Phu en novembre 1953 et établissent un camp retranché dans cette zone qui se présente comme une vaste cuvette entourée de collines. Le Viêt-minh déclenche son offensive le 23 mars 1954 contre les 16 000 Français pris dans ce piège naturel.
Sous le commandement du lieutenant-colonel de Castries - promu général au cours de la bataille -, les Français résistent désespérément aux assauts continuels du Viêt-minh, équipé de matériel soviétique et chinois. Les soldats du Viêt-minh réussissent à traîner jusqu'aux collines de Dien Bien Phu de l'artillerie lourde et des canons anti-aériens : 200 000 obus écrasent les troupes assiégées et coupées de l'extérieur ; les avant-postes tombent les uns après les autres. L'assaut final est lancé le 1er mai : le combat devient corps-à-corps dans les tranchées boueuses. 4 000 Français trouvent la mort, 8 000 sont faits prisonniers. Malgré ses 8 000 victimes, le Viêt-minh sort vainqueur de la bataille. Le 7 mai, les derniers survivants français hissent le drapeau blanc.
Cette défaite conduit la France à évacuer son armée d'Indochine et à entamer des négociations avec le Viêt-minh. Le président du Conseil, Pierre Mendès-France, signe les accords de paix de Genève en juillet 1954. La présence française en Indochine est terminée. Le Vietnam (une des provinces d'Indochine) est coupé en deux par une ligne de démarcation située sur le 17ème parallèle : au nord s'établit la République démocratique du Vietnam communiste ; au sud, un gouvernement pro américain.
Indépendance de l'Inde : proclamée en août 1947 après des négociations entre la Grande-Bretagne et les leaders indépendantistes indiens, cette indépendance s'accompagne d'une scission (division) de l'Inde en deux Etats. L'Union indienne rassemble les hindouistes, le Pakistan rassemble les musulmans. Les transferts de population donnent lieu à des violences meurtrières.

Retour
 

Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés