Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

LexiqueNotions importantesBiographies de personnages célèbres
Extraits de textes
 Oeuvres de Charles de Gaulle
 


La discorde chez l'ennemi
, Berger-Levrault, 1924 (1ère édition), Plon, 1971
La discorde chez l'ennemi est un petit livre qui ne rencontra aucun succès à sa parution. Seulement quelques exemplaires furent vendus, la plupart d'ailleurs achetés par l'ambassade d'Allemagne. Composé de 5 chapitres, l'ouvrage détaille les comportements de l'armée allemande...

Le Fil de l'épée, Berger-Levrault, 1932 (1ère édition), Plon, 1971
Le Fil de l'épée, publié pour la première fois en 1932, est l'un des livres les plus célèbres de De Gaulle. Avant même de rencontrer l'Histoire, le futur général de Gaulle y développe des idées auxquelles il restera fidèle : sur la contingence propre à toute action, sur l'attitude de l'homme de caractère, sur le rôle du prestige dans l'art de commander, ou sur les relations du politique et du soldat.

Vers l'armée de métier, Berger-Levrault, 1934 (1ère édition), Plon, 1971
Ce livre étonnant n'eut en France qu'un bref succès de curiosité, mais inspira, de son propre aveu, le général Guderian, créateur de la force mécanique allemande.

La France et son armée, Plon, 1938 (1ère édition), et 1971
Le destin historique de la France s'identifie, dans une large mesure, à son destin militaire. Dans ce livre, érudit et vivant, le général de Gaulle retrace l'histoire de nos armées et de nos héros, de nos victoires et de nos revers, toujours soucieux, également, de dégager la signification humaine de tant de faits guerriers.

Trois études, Berger-Levrault, 1945 (1ère édition), Plon, 1971
Réunissant : Rôle historique des places françaises (1er décembre 1925)
Mobilisation économique à l'étranger (1er janvier 1934)
Comment faire une armée de métier (12 janvier 1935)
Mémorandum adressé par le colonel de Gaulle aux généraux Gamelin, Weygand, Georges et à MM. Daladier et Paul Reynaud (26 janvier 1940)

Mémoires de guerre
Rédigées pendant la traversée du désert, les Mémoires de guerre comprennent trois volumes qui renvoient chacun à une période de la Seconde Guerre mondiale :
* L'Appel 1940-1942, Plon, 1954
** L'Unité 1942-1944, Plon, 1956
*** Le Salut 1944-1946, Plon, 1959
Rédigées à la première personne, ces mémoires relatent de manière précise le déroulement de la Seconde Guerre mondiale, observée du point de vue gaullien, c'est-à-dire du point de vue d'un homme incarnant les valeurs de la France de toujours, malgré la débâcle et la capitulation. Etayant son propos de documents placés en annexe - télégrammes, cartes, données chiffrées -, le général de Gaulle insiste sur plusieurs thèmes, comme celui de l'Empire ou celui du refus de la collaboration avec l'ennemi.
Derrière cette peinture magistrale de la guerre, effectuée dans un style brillant - "Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France"; "Paris, depuis quatre ans, était le remords du monde libre. Soudain, il devient l'aimant"...-, apparaît la personne du Général. Ses joies, ses déceptions, sa philosophie de l'existence sous-tendent tout l'ouvrage.

Discours et messages, Plon, 1970
* Pendant la Guerre (juin 1940-janvier 1946)
** Dans l'Attente (février 1946-avril 1958)
*** Avec le Renouveau (mai 1958-juillet 1962)
**** Pour l'Effort (août 1962 - décembre 1965)
***** Vers le Terme (janvier 1966-avril 1969)

Mémoires d'espoir
Rédigées après que de Gaulle s'est retiré du pouvoir, les Mémoires d'Espoir comportent deux volumes - le Général n'eut pas le temps de rédiger le troisième :
* Le Renouveau (1958-1962), Plon, 1970
** L'effort (1962 ... ), Plon, 1971
Le premier volume présente les différents domaines que le Général eut à gérer en tant que président de la République : institutions, outre-mer, Algérie, économie, Europe, relations avec le reste du monde... L'auteur s'exprime à la première personne sur un ton sobre et factuel. Le second volume ne comporte que deux chapitres, "ceux en état d'être imprimés le 9 novembre 1970", selon une note de l'éditeur.
Les Mémoires d'Espoir, "qui n'empruntent un beau nom à l'Evangile, à Péguy et à Malraux que pour cacher une sorte de sérénité désenchantée" (Stanley Hoffmann), sont moins exaltées que les Mémoires de guerre. Elles sont celles d'un homme conscient d'avoir mené à bien son oeuvre : " Après avoir gouverné l'esquif sur des flots agités, je pense pouvoir, pour quelque temps, le conduire sur une mer plus calme"...


Les autres oeuvres de Charles de Gaulle

Retour à la bibliographie complète


Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés